Choubaka dans les rues de Terre de Haut

đŸ˜ïž Choubaka flĂąne, dĂ©ambule, s’Ă©gare dans les rues et les venelles de Terre-de-Haut. Une promenade qui lui donne l’occasion d’admirer la multitude de cases crĂ©oles chamarrĂ©es et autres monuments haut en couleur du village. Ces habitations de marins pĂ©cheurs, aux toits de taules ondulĂ©es, offrent une vaste palette de couleurs vives et chatoyantes, Ă  l’image des habitants de l’üle, joyeux et chaleureux. Terre-de-Haut est dĂ©cidĂ©ment un vĂ©ritable petit paradis, intemporel, Ă  la douceur de vivre singuliĂšre. Choubaka garde un souvenir impĂ©rissable de ces jours heureux passĂ©s dans l’archipel des Saintes.

Nota bene : ces photos ont Ă©tĂ© prises en juin 2017 (notamment le dimanche 18 juin, jour de la FĂȘte-Dieu oĂč les saintois avaient dĂ©corĂ© leurs maisons), c’est-Ă -dire 3 mois avant le passage de l’ouragan Maria sur les petites Antilles.